Introduction Générale à la Conjugaison Française

La conjugaison dans la langue française renvoie à plusieurs significations. Celle concernant les verbes se focalise sur les différents modes de conjugaison, les temps, les personnes, les classes des verbes et les différentes voix.

Ainsi, un verbe est conjugué lorsqu’il prend différentes formes en s’adaptant au sujet, au temps, etc.

Les différents modes de la conjugaison

Le mode indique la manière dont le verbe exprime l’action ou l’état selon qu’il soit un fait réel, envisagé ou supposé.

On distingue deux types de modes : les modes personnels et les modes impersonnels.

Les modes personnels

Les modes personnels sont caractérisés par leur forme qui varie avec la personne (sujet). Il en existe quatre :

  • L’indicatif : il envisage l’action de façon objective et neutre.
  • Le subjonctif : il exprime ce qui relève du virtuel, c’est-à-dire de la pensée, du souhait ou de la supposition.
  • L’impératif : il exprime un ordre.
  • Le conditionnel : il exprime un souhait.

Les modes impersonnels

Les modes impersonnels sont caractérisés par leur forme qui reste invariable.

L’infinitif

Il permet de nommer le verbe et peut avoir une fonction de nom (ex. : le sourire).

On a l’infinitif présent qui est la forme simple (danser), et l’infinitif passé qui s’accompagne avec un auxiliaire (avoir dansé).

Le participe

Il est de deux ordres, on a :

  • Le participe présent qui exprime une action de façon simultanée à celle du verbe conjugué.
  • Le participe passé lorsqu’il exprime une accomplie ou lorsqu’il permet de former les temps composés.

Le gérondif

Il se comporte comme un participe circonstanciel formé par la préposition en et une forme verbale en -ant (manger => en mangeant).

Il a deux formes : le présent qui est la forme simple du verbe (en criant), et le passé qui est la forme composée du verbe (en ayant crié).

Les temps

Il permet de situer une action exprimée par le verbe et de présenter comment elle se déroule.

On distingue deux types de temps : les temps simples et les temps composés.

Les temps simples

Les temps simples sont les temps qui se conjuguent sans qu’ils aient recours aux auxiliaires, généralement « avoir » ou « être ». Ces temps sont :

    • Le présent de l’indicatif.
    • L’imparfait de l’indicatif.
    • Le passé simple de l’indicatif.
    • Le futur simple de l’indicatif.
    • Le présent du subjonctif.
    • L’imparfait du subjonctif.
    • Le présent du conditionnel.
    • Le présent de l’indicatif.
    • Les temps composés.

Les temps composés

Les temps composés sont les temps qui utilisent l’un des auxiliaires « avoir » ou « être » dans leur formation. Ce sont :

  • Le passé composé de l’indicatif.
  • Le plus-que-parfait de l’indicatif.
  • Le passé antérieur de l’indicatif.
  • Le futur antérieur de l’indicatif.
  • Le passé du subjonctif.
  • Le plus-que-parfait du subjonctif.
  • Le passé 1re forme du conditionnel.
  • Le passé 2eme forme du conditionnel.
  • Le passé de l’impératif.

Les personnes

Lorsqu’on parle de personne ici, on fait référence aux pronoms personnels sujets que sont : je, tu, il/elle/on, nous, vous, ils/elles.

Il peut arriver qu’on se retrouve avec un pronom réfléchi à la place du pronom personnel sujet. C’est généralement le cas des verbes à l’impératif où le pronom sujet est remplacé par le pronom réfléchi et se place après le verbe (Ex. : lève-toi).

Les classes ou groupes des verbes

Il existe trois groupes de verbe en français : les verbes du premier groupe, les verbes du deuxième groupe et les verbes du troisième groupe.

Pour connaître le groupe d’un verbe, on se réfère à sa terminaison.

Les verbes du premier groupe se terminent par -er (manger, écouter, crier, trier, etc.) sauf le verbe aller qui est irrégulier.

Les verbes du deuxième groupe sont les verbes qui se terminent avec -ir, et qui ont leur participe présent en -issant (finir, réussir, franchir, etc.).

Les verbes du troisième groupe sont tous les autres verbes qui ont une terminaison autre que les deux précédentes, en l’occurrence -er et -ir.

Cependant, il faut prendre notes des deux exceptions suivantes :

Le verbe aller est un verbe du premier troisième groupe.

Les verbes qui ont la terminaison -ir et qui ne font pas leur participe présent en -issant, appartiennent au deuxième troisième groupe.

Les différentes voix

On a deux voix que sont la voie active et la voie passive :

On parle de voix active quand le sujet fait l’action, par exemple :
Le chat mange la souris.
Ici, le chat occupe la place du sujet et fait l’action (manger).

Par contre, dans la voix passive, le sujet subit l’action. Ex. :
La souris est mangée par le chat.
Ici, c’est la souris qui est le sujet, mais elle subit l’action (être mangée).

La voix passive est marquée par deux changements majeurs, comparée à la voix active :

  • L’inversion du sujet.
  • L’introduction du complément par la préposition par.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *